« Passionné très jeune (j’avais 14 ans, j’en ai 66) par les plantes et surtout les palmiers, je suis allé m’acheter en région Parisienne, où j’habitais à ce moment-là, un palmier pour intérieur. Lorsque je suis arrivé chez l’horticulteur du coin (à Bagneux), j’avais remarqué deux grands palmiers et j’étais très étonné qu’ils puissent rester dehors. J’ai posé la question au responsable qui m’a dit que ces deux grands palmiers étaient réservés pour un certain « Claude François » et qu’ils ne tenaient que grâce aux oiseaux qui avaient fait leur nid au centre des feuilles. Ce furent les premiers Chamaerops que je voyais car à l’époque il n’y en avait pas en France. »

Note de Virginie :

N’hésitez pas à laisser un commentaire en toute fin de présentation, merci!

réalisation du jardin exotique
transport palmier
plantation palmier

« J’achetais donc mon palmier pour intérieur (un Kentia) et je le bichonnais dans ma petite chambre pour faire pousser dans son pot, ainsi qu’un avocat, un citronnier et d’autres espèces. L’idée d’un jardin me hantait et ce n’est que beaucoup plus tard que j’ai eu mon vrai jardin, toujours en région Parisienne (SACLAY). Là j’ai commencé mes premières expériences sur des plantes exotiques (en 1989) que personne ne voyait à l’époque dans les jardins. Armé de pas mal de livres, j’ai pu trouver une sélection de plantes difficilement trouvables à l’époque et j’ai fait un beau jardin exotique sur un petit terrain : bananiers, mimosas, cactus, eucalyptus, céanothes, cordyline, palmiers etc…en fin de compte ce n’était pas compliqué, il fallait juste choisir la provenance (Canada, Himalaya, montagne d’Australie, Japon etc….) qui conditionnait une bonne résistance au froid. Très vite mon jardin fut une attraction et le magazine l’Ami des Jardins fit un reportage sur mon jardin. Ensuite, j’ai changé (en tout 9 fois) de maisons et à chaque fois je repartais sur un nouveau terrain de jeu et donnais beaucoup de plus-value à mes maisons. »

 

aménagement jardin exotique
avant après jardin
Avant/ Après
jardin exotique piscine
Avant/ Après
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée, merci! @ très vite! Virginie

Ne manquez plus les nouvelles publications!

Recevez les liens des nouveaux articles directement dans votre boite mail 

« Je déménage dans 10 jours pour une nouvelle aventure mais là beaucoup plus réduite car je vais sur le Bassin d’Arcachon et les prix sont extrêmement chers, donc le jardin sera minuscule par rapport à l’actuel mais ça ne me gêne pas.

Pour celui où j’habite aujourd’hui, ce fut une vraie aubaine car il était grand et n’avait pratiquement aucune plante. En une seule année, j’ai mis le paquet et j’ai tout planté ou fait planter (gros arbres). J’ai énormément de variétés différentes essentiellement exotiques et j’ai principalement d’étonnant des agrumes en pleine terre (citronniers, mandariniers, orangers, alocasia, gingembre, aloes, 14 espèces de palmiers, goyave du Brésil, kaki, et surtout 2 magnifiques bougainvilliers. Nos amis nous disent que nous sommes fous de partir de cet endroit magique mais je vieillis et l’entretien commence à me peser et surtout nous voulions être en bord de mer. »

 

Avant après jardin exotique
Avant/ Après - Une magnifique vue de l'intérieur
  • Quand avez-vous commencé à réaliser votre jardin?

– Il y a 5 ans

  • Quelle est la nature de votre sol?

– sol sablonneux

  • Comment est le climat chez vous?

Doux, humide

  • Quelle est la surface de votre espace?

2300 m²

  • Quel est le principal inconvénient de votre jardin?

– Aucun

 

avant après aménagement piscine
palmier
aménagement jardin
  • Quel est son principal atout?

– Bonne terre et abrité

  • Quelle est votre plus grande fierté?

– Les paysagistes disent qu’il n’ont jamais vu un aussi beau jardin

  • Quelle est votre plus grande déception?

– Aucune

  • Quel est votre outil/ objet ou accessoire fétiche dans votre jardin ou sur votre terrasse? 

– Mon gazebo

 

INFO PRATIQUE DE VIRGINIE :

Traitez vos palmiers en préventif et rapidement dès que vous constatez la présence du papillon « tueur » de palmiers (paysandisia archon) grâce aux nématodes! Traitement bio et efficace que j’utilise régulièrement. Prévoir un pulvérisateur avec une buse réglable pour les pulvériser au cœur des palmiers et à la base des palmes. En préventif, je le fais tous les 2 mois d’avril à novembre. Je vous recommande :

papillon tueur de palmier
Paysandisia archon - papillon "tueur" de palmier
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée, merci! @ très vite! Virginie

Ne manquez plus les nouvelles publications!

Recevez les liens des nouveaux articles directement dans votre boite mail 

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Laisser un commentaire

  1. Ce jardin fait rêver, les plantes se sont acclimatées d’une façon extraordinaire dont ont a du mal à imaginer qu’elles auraient pu évoluer sans crainte par rapports aux températures de cette région. Bravo Dominique pour ce talent, vivement le prochain jardin. Merci beaucoup Virginie pour ce reportage.

    1. Votre jardin est vraiment magnifique quel dommage de déménager non ? En tout cas bravo et en attente de votre prochain jardin même plus petit😉
      Martine

  2. Magnifique ♥️♥️♥️👏 pour tout ce travail !

Partager :

WordPress:

J’aime chargement…
Partager
%d blogueurs aiment cette page :